Week-end d’hiver à Cracovie :  le soir vient tôt, et dans le ciel rouge du soleil couchant, de gracieuses silhouettes semblent suspendues, virevoltant sur les filins de cet étonnant pont qui enjambe la Vistule… comme un nouveau lien entre deux quartiers en mutation.

P_20170128_150656.jpgC’est un pont qui témoigne de la vitalité de cette belle ville chargée d’histoire… et d’avenir : inauguré il y a moins de sept ans, en septembre 2010, ce pont témoigne de la mutation en cours. Il a pour nom Kladka Bernatka – difficile à mémoriser quand on ne parle pas polonais… je confesse que j’ai dû rechercher sur un plan de la ville pour ranimer mes souvenirs !P_20170128_150420.jpgP_20170129_165749.jpg

Léger et aérien, réservé aux piétons et aux cyclistes, il réunit le quartier de Podgórze, celui où nous logeons et qui semble en pleine transformation, et le quartier juif de Kazimierz, plus touristique, qui reP_20170128_150721noue quant à lui avec ses origines bohèmes et multiplie les galeries d’art, lofts branchés dans d’anciens immeubles décrépits, street art, restos tendance et cafés vintage… où on peut se réchauffer pour l’équivalent d’un euro avec un « shot » de vodka au citron ou aux fruits des bois, vite avalé au bar…P_20170129_203800.jpg
P_20170128_195223 Enfin, quand je dis un…

Sur la rive Podgórze, il faut marcher un peu, et traverser des zones anciennement industrielles, à demi en friche, hérissées de grues, où on transforme les usines en musées – les 4000 m2 du magnifique MOCAK (Museum of Contemporary Art in Krakow) a ouvert en 2011 sur le site où se trouve aussi la célèbre fabrique d’Oskar Schindler – transformée quant à elle en lieu de mémoire.
Quant au Centre d’art et de technologie japonais Manggha, il est l’oeuvre de l’architecte Arata Isozaki.
Sur l’autre rive, on flâne dans le centre ancien de Cracovie, autour de sa très belle grand place, le Rynek – l’une des plus vastes d’Europe, paraît-il. P_20170128_171052.jpgOn peut admirer l’architecture médiévale, les somptueuses façades illuminées le soir, mais aussi ressentir un dynamisme qui s’exprime jusque dans ces ruelles figées par le froid mais illuminées, vivantes et chaleureuses… La ville bouge, même si on s’en aperçoit peut-être plus dans les quartiers nouveaux que dans le somptueux et très touristique centre médiéval.P_20170128_183625.jpg
Les cafés sont bondés le soir, de nouveaux restaurants et musées ouvrent dans les cours et les souterrains, beaucoup de magasins sont ouverts jusque tard, le dimanche… malgré le catholicisme polonais, le jour du Seigneur semble sacrifié à l’essor économique !

P_20170129_151817.jpg

Et l’art contemporain vous fait un clin d’oeil aux endroits les plus inattendus…

P_20170129_114008.jpg

Cracovie est une ville qui bouge, avec agilité et avec grâce… comme ses danseurs sur la Vistule.P_20170128_150602.jpg

 

Publicités