Ce n’est pas très loin, Istanbul, et pourtant, la ville semble si loin de l’Europe, un 24 décembre, quand on troque la dinde aux marrons pour les loukoums !

Quand on n’a pas envie de se lancer dans la rituelle course aux cadeaux, quand on n’en peut plus des lénifiants chants de Noël, quand la perspective du foie gras et de la bûche nous alourdit l’estomac, bref, quand on a envie, pour une fois, d’échapper aux sacro-saintes festivités de la nativité… rien de mieux qu’un petit séjour en terre orientale  ! Pas besoin d’aller très loin pour se sentir complètement dépaysé : même si la Turquie a un pied en Europe… on ressent peu ses affinités avec l’Occident lorsqu’on atterrit ici à la veille de la Noël. Plus un seul Père Noël en barbe blanche et habit rouge. Plus un seul sapin enguirlandé. Pas de Happy Christmas clignotant aux vitrines, pas de victuailles entassées ni de pubs en rouge et vert à tous les carrefours, pour nous inciter à acheter, consommer, offrir, manger… Les fontaines illuminées de toutes les couleurs, les minarets éclairés la nuit, seront nos décorations de Noël cette année !

IMG_20151226_180228.jpg

Publicités