Un champ de lave noire s’étend à l’infini derrière la fenêtre, un lagon bleu vous attend derrière la porte… cet hôtel est unique au monde, comme le site auquel il vous donne accès !

Si je devais établir une liste des « 100 choses à faire absolument avant de mourir « , la baignade au Blue Lagoon figurerait parmi les premières au palmarès !
 Imaginez. Un champ de lave à l’infini, une centrale géothermique qui crache ses vapeurs à l’horizon, et des cratères noirs bordés de silice blanc, emplis d’une eau turquoise et fumante.

Vous vous déshabillez dans des vestiaires d’une propreté immaculée (comme partout en Islande) ; vous sortez dans le froid ; vous vous immergez dans ce lait bleu, bouillonnant au feu des volcans souterrains.

Vous vous sentez immédiatement et délicieusement détendu. Vous nagez, car l’étendue d’eau est immense. Sur les bords, on trouve même des saunas, une cascade d’eau soufrée très chaude, un bar où sont proposés des cocktails, et des petits casiers de bois emplis de silice blanc, qu’on peut étaler en masque sur la figure et les cheveux (c’est excellent pour lutter contre tous les petits problèmes de peau, et notamment contre le psoriasis).

Planquée sous la silice...

Quand le soir tombe, les cheminées de la centrale se découpent au loin dans le ciel irisé de rouge, qui nimbe le site d’une superbe lumière.

 L’endroit semble réellement un mirage.

Mais il a l’avantage très pratique et concret de se situer à quelques kilomètres à peine de l’aéroport de Keflavik…

 

Je vous conseille donc vivement d’y aller au terme d’un voyage en Islande : faites le tour de l’île, et au dernier jour, la veille de votre retour, venez dans cet endroit incroyable faire vos adieux à cet incroyable pays ! Le lendemain matin, vous vous lèverez un peu moins tôt que si vous aviez dormi à Reykjavik ( les vols directs pour la France, avec Icelandair, ont l’inconvénient d’atterrir tard dans la journée pour l’arrivée, mais de repartir très tôt le matin !)

Tables avec vue

Car le complexe du Blue Lagoon comprend aussi un hôtel et un restaurant. Ce dernier est correct (mais pas de prouesses gastronomiques en vue) et cher (comme la plupart des restos islandais !).

Mais ça vaut quand même le coup d’y réserver une table, pour la vue… et le bonheur de venir ici s’asseoir avec vue sur le lagon illuminé, alors que ferment les bassins… et qu’on se sent tout flapi, après la baignade et une bonne douche !

Avant dîner, on pourra même déguster un cocktail… Lagon Bleu, bien sûr ! (C’est une sorte de mojito islandais, avec de la menthe mais aussi du curaçao, et de la vodka au lieu de rhum !)

Quant à l’hôtel, on y accède par un sentier tracé dans le champ de lave, illuminé tout au long le soir : compter une petite promenade d’une dizaine de minutes dans ce cadre qui ne cesse jamais de vous étonner…)

Il est relativement cher… Relativement, car il faut prendre en compte le fait qu’il vous permet d’entrer librement au Blue Lagoon  (le soir de votre arrivée et le lendemain matin également). Or, l’entrée est de 30€/personne et une chambre double à l’hôtel en moyenne saison (200€ ) ne revient donc plus qu’à 140 petit dej inclus, ce qui n’est pas excessif au regard des tarifs habituels islandais dans la moindre guesthouse…

Mais là où ça devient carrément un bon plan, c’est à partir du 1er octobre… si vous y allez comme moi en cette (basse) saison automnale, vous paierez seulement 140 euros pour la chambre double, incluant les petits dejeuners et les entrées… donc seulement 80 euros pour la chambre, ce qui est vraiment peu en Islande…

Or l’hôtel est vraiment digne de ses étoiles; chambres extrêmement spacieuses et joliment décorées, immaculées et design, avec étonnante vue sur les champs de lave; gros peignoirs tout doux fournis; écran plat, mini bar et toutes les prestations habituelles d’un établissement haut-de-gamme. Il ne manquait que des chaussons, étonnamment (un oubli de la femme de chambre peut-être.)L’accueil est charmant et agréable.Et si vous partez le lendemain matin très tôt pour l’aéroport, on vous proposera d’ouvrir pour vous un libre buffet de petit déjeuner… à 5h du matin !Enfin, l’hôtel dispose de son propre spa, avec un petit lagon privatif – eau bleue, silice blanche, roche noire et agréable chaleur, comme le grand !!! Avantage : il ouvre lorsque le « grand » ferme ses portes, c’est-à-dire à 20H en cette saison, et jusqu’ à 22H !

Y aller :

Blue Lagoon – 240 Grindavík – Phone +354 420 8800

 

Publicités