Cette rubrique Glob Songs se veut participative : et la première à participer gagne donc… une chanson de Florent Pagny, qui l’a fait voyager, le temps d’un concert, en Amérique latine ! A votre tour !

 

A la suite de mon premier article sur Bernard Lavilliers, le commentaire de Béatrice suggère un autre chanteur voyageur, qui nous emmène aussi sur des terres latino-américaines… Actuellement en tournée, il sort en mai son nouvel album, presque entièrement chanté en espagnol.

On sait que pour préserver sa Liberté de Penser, Florent Pagny est en effet parti depuis bien longtemps Chanter sur d’autres Terre(s), notamment celle de Patagonie… Et là-bas, c’est comme ça :

Cette chanson, écrite par Raoul Paz, artiste cubain exilé en France, et pour l’instant la seule sortie en single, est extraite d’un nouvel album enregistré et mixé à Miami, qui sortira en mai prochain. Chanté presque entièrement en espagnol,  réalisé par Julio Reyes, valeur montante du marché latino, cet album comporte dix titres originaux, deux reprises (Amor de mis Amores, version espagnole de « La Foule » et Vuelvo El Sur, popularisé dans le monde hispanique par Astor Piazolla) ainsi que deux duos : l’un avec une jeune star espagnole d’origine argentine, Chenoa et l’autre avec Diego Torres, le plus gros vendeur argentin. Bref, toutes les chances de faire un carton…
Actuellement, Florent Pagny parcourt donc la France avec ses chansons espagnoles, et Béatrice a donc pu apprécier récemment ce concert qui, dit-elle,  l’a baladée à travers toute l’Amérique latine .
De mon côté, j’aime bien ces sémillants refrains latinos, beaucoup plus en tout cas que la chanson de Jacky versus Pagny… Désolé(e), mais Brel reste inégalable dans l’interprétation très personnelle, sensible, émouvante ou ironique, des textes si bien ciselés qu’il a écrit voici bientôt un demi-siècle.
Aussi, à tout bien peser tout bien choisir, je préfère nettement quand Florent, plutôt que massacrer Mathilde, s’en va compter les bisons dans un Ailleurs land

Publicités